Cinq (mauvaises) raisons pour (ne pas) faire de la voile sur le lac de la forêt d’orient

Venez faire de la voile avec nous sur le lac de la forêt d’orient

Pour faire de la voile il faut être au bord de la mer !!  

        Sur les 2400 hectares du lac de la forêt d’Orient, avec le CVLO, il est possible de pratiquer de mars à octobre toutes les formes de navigation à la voile : dériveur, catamaran, habitable, aussi bien pour le loisir qu’en compétition sans avoir les inconvénients des marées et de l’eau salée !!!

Sur le plan d’eau, les navigateurs retrouvent toutes les conditions de vents possibles. De plus les forêts qui entourent le lac de la forêt d’Orient et la topographie du terrain nécessitent de la part des barreurs de développer des qualités de finesse et d’anticipation très utiles lors des régates.

La voile c’est un sport qui coûte cher !! 

Avec les différentes formules d’adhésion du CVLO, vous pouvez pratiquer la voile sur les bateaux du club, dériveurs, catamarans, habitables, tous les jours de la semaine et du WE, pour le prix d’une adhésion à un club de remise en forme.

La voile c’est un sport d’homme !!    

La voile est un des rares sports pour lequel les compétitions sont mixtes.La voile demande des qualités de concentration, d’observation, de combativité; autant de qualité dont les femmes font preuve.Les équipages peuvent être mixtes ou bien totalement féminin ou masculin.

Mais la voile ce n’est pas que la compétition, et il est également très agréable de naviguer juste pour le plaisir, la contemplation et le bien être.

La voile c’est compliqué !!

Abattre, lofer, survente, balancine, foc, tangon, noeud de chaise, etc…Inutile de connaître par coeur le dictionnaire du parfait navigateur pour éprouver dès les premières sorties sur l’eau des sensations de glisse, de vitesse, de liberté..

L’école de voile du CVLO grâce à ses moniteurs compétents, vous permettra rapidement et quelques soit votre âge d’être autonome sur l’eau.

La voile c’est dangereux !!

Les moniteurs grâce à leurs compétences et à leurs expériences savent estimer les risques en fonction des possibilités de chacun et des conditions climatiques.Le port du gilet de sauvetage est obligatoire sur les dériveurs et catamarans.

Trois canots de sécurité du club avec moteur hors bord assurent la sécurité des adhérents sur l’eau, de plus, chaque adhérent du CVLO est attentif au comportement sur l’eau des autres membres du club et toujours prêt à intervenir en cas de besoin.